Featured Posts

Recent Posts

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Francis Cabrel: une grande douleur !

Avec le décès de son compère Hervé Christiani, c’est toute un pan des années 80 que l’on enterre.

Hervé_Christiani.jpg

Hervé Christiani n'est plus, ce chanteur d'une modestie sans borne, a été emporté par un cancer des cordes vocales, dans la nuit du 15 au 16 juillet2014, à l'âge de 66 ans. Il laisse derrière lui de nombreux admirateurs qui n’avaient jamais oublié son grand tube de l'année 1981, Il est libre Max. Parmi les endeuillés, se trouve aussi Francis Cabrel. Au lendemain de la mort d’Hervé, Cabrel, au micro de RTL, confiait avec émotion « C’est une grande peine qui nous tombe dessus. Hervé, c’était quelqu’un de souriant, de positif, de drôle, d’attentionné. » La voix nouée par une douleur perceptible de tous, Cabrel a enchaîné: « On s’aimait beaucoup, on avait beaucoup d’estime l’un pour l’autre. Il était encore venu chez moi, il n’y a pas longtemps, enregistrer des chansons de son dernier album avec quelques amis, notamment Alain Souchon et Michel Jonasz. Il a fait de nombreux albums. Il a toujours existé. Toujours farfelu, toujours surprenant, un univers, quoi. »

Hervé Cristiani n’était pas du genre à se vanter ni à briller aux dépens d’artistes à la carrière plus prestigieuse que la sienne. Contrairement à d’autres, il n'a jamais cherché à être une star. C'est même presque par hasard que sa chanson Il est libre Max a fait de lui, du jour au lendemain, une vedette. Cette célébrité soudaine ne lui a en rien enlevé sa modestie, sa lucidité et son grand humour, qualités qui ont fait de lui un homme aimé et respecté de tous.