Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Johnny Hallyday: On t'aime salaud

Par Christine Godard

Hier soir (le 28 août 2014), le film On t'aime salaud, réalisé par Claude Lelouch était présenté en ouverture du Festival des films du monde à Montréal. Il s'agit de son 44e en carrière.

Affiche oficielle du film On t'aime Salaud avec Johnny Hallyday

Cette comédie dramatique, sortie en avril 2014, met en vedette Johnny Hallyday, Sandrine Bonnaire et Eddy Mitchell. Certains diront qu'avec un tel casting le succès est assuré. Curieusement, Hallyday n'était pas, au départ, pressenti pour jouer le rôle principal. Mais finalement, Claude Lelouch trouvait le choix évident. Plus emballé que le reste de la profession, le réalisateur à dû faire des pieds et des mains pour imposer son poulain. "Aucune chaîne de télévision ne voulait faire un film avec Johnny et moi, aucune assurance n'a voulu nous suivre, les co-producteurs, les distributeurs, tout le monde s'est montré frileux." Au final, Lelouch a gagné son pari. Jonny Hallyday qui avait déjà partagé l'écran avec Eddy Mitchell, à deux autres occasions, par le passé, a été brillant. Il n'a pas eu de mal à se glisser dans la peau d'un photographe de guerre et père absent, de quatre filles, qui coule des jours heureux dans les Alpes avec sa nouvelle compagne. Quand on lui demande son secret, il nous répond qu'il s'est identifié personnellement au personnage, toujours parti à droite à gauche pour les besoins de son métier : "Je n'ai pas eu quatre filles comme le personnage, mais quatre enfants qui ont été élevés par leur mère parce que je n'étais pas là... Un père absent". Son personnage voit sa vie basculer le jour où son meilleur ami tente de le réconcilier avec sa famille en leur racontant un gros mensonge. Si vous n'avez pas encore eu la chance de voir ce film, il faut absolument le faire. Les fans de la Rock Star française ne seront pas déçus... et les autres non plus !

Rétro Souvenirs Web Radio est une entreprise québécoise hébergée par une société de distribution européenne, qui s'acquitte des droits  d'auteur par l'intermédiaire  de la SABAM (Société d’Auteurs Belge – Belgische Auteurs Maatschappij, SABAM). Celle-ci  a pour mission la répartition des redevances de tous les droits d'auteur avec les autres sociétés de gestion collective de par le monde.

 

MAJ  2021 Christine Godard | Rétro Souvenirs Radio