Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Jeans bleus et souliers roses

Jeans bleus et souliers roses

Par un samedi soir d'un printemps qui tarde, quoi de mieux pour se ré-énergiser qu'une soirée musicale mettant en présence des adeptes de rétro / yé-yé ?


C'est un tel événement qui était au programme ce samedi 6 mai. Le quintet Blue

Jeans, spécialisé en interprétation de groupes québécois des années '60 et particulièrement un clin d'oeil aux Hou-Lops, accueillait les Excentriques du XXIe siècle à l'Aréna Bruno Verret de Saint-Étienne-de-Lauzon. Le tout, animé par Michel Carrier, une légende de la radio-souvenirs dans la région Capitale nationale / Chaudière-Appalaches.


Blue Jeans a offert un résumé de son répertoire avant de révéler ses surprises de la soirée, soit la présence de quelques vocalistes ayant oeuvré au sein des Habits Jaunes (Ronald Grenier venu interpréter "Miss Boney Maronie" et "Où va-t-elle?") ou des

Million-Airs ("Kansas City" et "Le petit restaurant du coin" rendus avec énergie par un Claude Atkins déterminé, incluant même -une première mondiale sans doute- un solo de canne!). On en profite pour lui souhaiter un prompt rétablissement de son pied droit. L'animateur Michel Carrier en a profité lui aussi pour pousser la chansonnette avec "C'est pas sérieux".





Après une brève pause permettant à chacun de circuler et de saluer les autres mélomanes présents, ce fut au tour des Excentriques de prendre place pour une performance de plus d'une heure trente, alignant plusieurs succès des années rock'n roll qui allaient culminer par des reprises de leurs titres-fétiches tels "Fume, fume, fume", "Reviens, reviens" et "Aide-moi chérie". Personnellement, j'ai particulièrement apprécié entendre leur inoubliable "Danse, danse, danse" et la trop rare "Le fer, le marbre et l'acier" qui est un joyau trop méconnu de leur répertoire. Ne manquait que leur pièce (d'origine Shadows) "Je veux, je veux" que l'on espère pour une future occasion!


Le chanteur de la formation, Pierre Harvey qui partage à l'occasion le chant avec les vétérans Réal Deschatelets et Denis Lauzon, a rendu un vibrant hommage à son paternel en reprenant "Je suis blessé" où l'on pouvait reconnaître cette voix exceptionnelle qui demeurera la marque inoubliable des Gendarmes. Soulignons aussi l'autre moment-hommage où Blue Jeans a salué la mémoire d'un musicien-chanteur qui était un ami de longue date: Karol Dicaire à qui on a dédié la chanson "C'est bon signe" du 25e Régiment. Ils ont aussi salué la mémoire de Denis Champoux en reprenant "Apache" à la façon des Mégatones.


Bref, une soirée qui a aligné de nombreux souvenirs et permis quelques belles surprises. Un fan m'a glissé à l'oreille cette appréciation: «Tant que l'on pourra entendre des musiciens interpréter ces chansons dans leurs versions du temps, telles que les jouaient les groupes locaux, avec les paroles en français, une partie de l'esprit yé-yé survivra». Quel plaisir en effet de réentendre chanter 'live' des pièces comme "Oh non" (on aurait pris plus que deux titres des Hou-Lops…), "Agent de liaison", "Elle m'attend" ou "Mexico" !


Soulignons enfin le cadeau inédit des Excentriques qui n'hésitent pas à s'aventurer sur de nouveaux sentiers avec une pièce comme "All You Ever Do Is Bring Me Down" des Mavericks. Excellente initiative ! Une rumeur ramène le groupe dans la région l'été prochain à la Maison O'Neil. Faudra voir ça de plus près !




Rétro Souvenirs Web Radio est une entreprise québécoise hébergée par une société de distribution européenne, qui s'acquitte des droits  d'auteur par l'intermédiaire  de la SABAM (Société d’Auteurs Belge – Belgische Auteurs Maatschappij, SABAM). Celle-ci  a pour mission la répartition des redevances de tous les droits d'auteur avec les autres sociétés de gestion collective de par le monde.

 

MAJ  2021 Christine Godard | Rétro Souvenirs Radio